1 Site perso Boxer - Uriah des Plaines d'Ariovist - 3 ) Hommage à Patton

Patton est né  le 15 juillet 1999
Fils de Uhu vom Johanniterkloster & Minie de Lichtenthaler




Le hasard a voulu que je téléphone à  l'éleveur le 15 juillet et celui-ci me répond
"
c'est pour aujourd'hui !"
2 semaines plus tard, nous avions l'autorisation de venir voir la portée.
Nous souhaitions un mâle fauve que nous appellerions Patton.



Puis nous allions le voir pratiquement tous les 15 jours, jusqu'au jour J !

Nous avons passé près de 4 années merveilleuses avec lui, malgré ses fugues fréquentes, c'était un chien affectueux et plein d'amour. Nous avons tremblé lorsqu'il a fait la pyroplasmose, heureusement il s'en est très bien remis.     

    


Pâques 2003, Patton n'est pas dans son état normal. Je prend RV chez le véto. La mauvaise nouvelle tombe, il a de l'eau dans les poumons ! ponction, biopsie. C'est un lymphosarcome. Malgré plusieurs ponctions et les efforts du véto pour le sauver, les médicaments n'ont aucun effet sur lui et son état empire de jour en jour. Son regard nous supplie, nous n'en pouvons plus de le voir souffrir ainsi. Je me cachais de lui pour pleurer pour qu'il ne sente pas ma tristesse. Magali témoigne plus bas. Le 5 mai, Jacky, mon mari, l'a emmené pour l'endormir à jamais, il l'a gardé dans ses bras jusqu'à la fin. En rentrant je l'ai vu pleurer pour la 1ère fois.




Son absence a été difficile à supporter, nous l'entendions partout dans la maison, mon mari allait jusqu'à lui préparer sa gamelle ! il m'a alors convaincu de chercher un BB boxer. Et Uriah est entrée dans notre vie.

Catherine






Bonjour, c'est Magali la petite maitresse de Uriah .
Je dédis un hommage à PATTON notre précédent Boxer.




pastel réalisé par Jacky peu de jours après la mort de Patton



Patton tu étais un chien magnifique, mon confidant, mon petit frère,
tu représentais beaucoup pour moi.

Quand je me sentais mal tu étais toujours la pour me consoler
Je ne t'oublirais jamais.
Malheuresement tu nous a quitté trop vite, tu n'avais pas encore 4 ans.
Tu étais gravement malade et la chimio n'a pas agit sur toi.
On ne pouvait plus te voir souffrir comme çà.

On t'aimait trop, alors mes parents ont du prendre la difficile décision
de te faire endormir pour toujours.

Nous ne sommes pas des êtres inhumains, non, mais nous ne
pouvions pas te laisser souffrir ainsi.

Je me souviens,  j'étais dans le bus pour rentrer à la maison après l'école,
et quand nous avons croisé la
voiture de mon père, tu étais dedans... 
j'ai pleuré, car je n'ai plus pu te dire au revoir, te caresser pour avoir
une dernière léchouille de toi.

Patton tu me manques terriblement !  je donnerais tout ce que
j'ai au monde pour te revoir.

 Si je pleures en écrivant ces mots,  c'est parceque tu me manques. 
J'espère que tu es heureux au ciel.

  Tu seras toujours dans mon coeur quoi qu'il arrive.






LE LIVRE D'OR -  Site réalisé en ligne sur mon-boxer.com  - Page visitée 63 fois
Les dernières modifications :

menu 1
menu 2
menu 3
menu 4
menu 5
menu 6
menu 7

 

 

Elevage de boxers du Chemin des Boxtrots